Panier
dry january

Dry January : et si vous testiez le Gin & Tonic sans alcool ?

Après les fêtes de fin d’année, vous êtes nombreux à vous lancer dans le grand défi de janvier, le Dry January. Un mois de détox où l’alcool est proscrit pour se remettre des éventuels excès de décembre. Et si on vous disait que vous pouviez quand même profiter de toutes les saveurs du gin sans pour autant faillir à vos bonnes résolutions ?

Le gin sans alcool, comment ça marche ?

Car le marché des spiritueux sans alcool, s’il est encore restreint, s’étend de jour en jour grâce à la créativité des distillateurs et à la demande croissante. L’objectif : offrir une alternative aux gins classiques sans enlever les qualités gustatives. Mais quelles sont les techniques mises en place pour les produire ?

Première option, obtenir des distillats à zéro degré en les désalcoolisant. Après tout le processus classique, on effectue une dernière distillation sous vide pour séparer l’alcool du liquide. On ne conserve finalement que l’essence et on fait en sorte que les arômes s’expriment plus. Deuxième possibilité, la plus courante concernant les gins, des décoctions composées de mélanges de plantes distillées. Cette fabrication singulière s’éloigne du schéma traditionnel mais s’en rapproche à la dégustation. Chacun se différencie alors par sa recette originale. Ceder’s mêle eau suédoise cristalline et plantes venues des montagnes de Cederberg en Afrique du Sud, Nolow associe gingembre, menthe et l’incontournable genièvre, Atopia fonde son caractère sur les agrumes et épices, JNPR rend hommage à ses origines normandes avec des notes de pomme, Golf India November parcourt le monde en allant chercher ses ingrédients sur tous les continents…et les émotions sont au rendez-vous dans le verre.

Les astuces pour un mocktail réussi

S’ils peuvent se consommer seuls, ils trouvent véritablement leur terrain de prédilection dans les cocktails, ou plus précisément les mocktails. En effet, pour la plupart, ils ont été pensés pour la mixologie. Quelques règles à respecter cependant. Choisissez, de préférence, des ingrédients et préparations peu sucrés. Car sans l’alcool, il faut retravailler l’équilibre pour préserver la fraîcheur, même si des gins sans alcool de qualité peuvent l’apporter en plus de leur bouquet aromatique intense. On ajoute ensuite des herbes, un zeste d’agrume, ou encore des fruits à l’acidité marquée. Un Gin & Tonic délicieux n’est alors plus forcément synonyme d’alcool.

La sélection du Dry January

Laisser un commentaire

5% de réduction sur votre 1ère commande en vous inscrivant !

AVEZ VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Votre code promo :

NEWGINADDICT